En VRAC, simplement…

Lire la suite

Publicités
Image

de plus en plus « Patriot Act » et « Tea Party » charltonhestonement primaire mais à bientôt 85 ans un peu encore légende quand même…

10959889_618411104959555_6628897688134083329_nAmerican-Sniper-141003

Moment de cinéma plus qu’en vrac. Cela n’a ni queue, ni tête…

Lire la suite

Moment de vrac… Carv ed tnemom !!

Lire la suite

Moment de Clint…

Gif me again !

tumblr_mkjjkvOBqG1qcay1ao1_500

Lire la suite

Image

Moment de vie… N’allez pas croire, sous prétexte que ce soit Clint Eastwood, que c’est un moment de cinéma alors que l’on voit facilement la vie écoulée si l’on compare ces deux visages, comme c’est le cas ici. C’est donc bien un moment de vie !! Poils au zizi !!

Moment de vie 13… Ou moment de cinéma ?

Moment de vie… Hélas…

Par contre, la photo est belle…

Le Eastwooding for us !

Le Eastwooding consiste à considérer une chaise, un fauteuil… ou tout autre objet permettant à un humain de s’assoir dessus, comme une personne à part entière…

Merci qui ? Merci Clint !

Lire la suite –>

Monsieur…

 

Je sais ce que vous pensez : il n’y a que des gauchistes à Hollywood. Et bien non, il y a aussi des conservateurs.

Clint Eastwood

(C’était le 30 août 2012…)

On The Moon…

Impressionnant le Carpaccio !!!

Dirty Lalo


Le bois de l’est…

C’est quoi ce bordel !?!


Harry Callahan
– Les avis, c’est comme les trous du cul. Tout le monde en a un.
(Well, opinions are like assholes. Everybody has one)

1988, The Dead Pool (L’inspecteur Harry et la dernière cible).

Pubs

avec Clint…

Sergio !

SergioLeone
Sergio Leone est un réalisateur italien, né le 3 janvier 1929 à Rome (Italie pour ceux qui ne connaissent rien à la géographie), mort le 30 avril 1989 à Rome (toujours en Italie), alors qu’il préparait une adaptation de Salisbury « Les 900 jours de Leningrad »…
tepepa-Sergio_Leone

1984


1971


1968

Anecdote : la trilogie « il était une fois… »devait être liée à la précédente (la trilogie de « l’homme sans nom » ou « des dollars ») par la première scène de Il était une fois dans l’Ouest. En effet, les trois personnages qui accueillent Charles Bronson à sa sortie du train devaient être interprétés par Clint Eastwood, Lee Van Cleef et Eli Wallach. Cependant Eastwood, dans un souci de carrière professionnelle, ne souhaitait pas mourir dès la première scène du film, Sergio Leone n’a pas pu poursuivre cette idée malgré l’accord des deux autres comédiens.

1966


1965


1964

l-27-2780-director_sergio_leone_on_location_in_almeria__spain_filming_once_upon_a_time_in_the_west_-z00dttya
(je trouve qu’il ressemble un peu à Alfred Hitchcock sur cette photo…)

FILMO
Réalisateur

1959 : Les Derniers Jours de Pompei (Gli Ultimi Giorni di Pompei) co-réalisé avec Mario Bonnard
1960 : Sodome et Gomorrhe co-réalisé avec Robert Aldrich
1961 : Le Colosse de Rhodes (Il Colosso di Rodi)
1964 : Pour une poignée de dollars (Per un pugno di dollari)
1965 : Et pour quelques dollars de plus (Per qualche dollaro in piu)
1966 : Le Bon, la Brute et le Truand (Il buono, il brutto, il cattivo)
1968 : Il était une fois dans l’Ouest (Once Upon a Time in the West — C’era una volta il West)
1971 : Il était une fois la révolution (A Fistful of Dynamite — Giù la testa)
1975 : Un génie, deux associés, une cloche (Un genio, due compari, un pollo)
1984 : Il était une fois en Amérique (Once Upon a Time in America)
1989 : Les 900 jours de Leningrad (film pas fait…)

Producteur

1973 : Mon nom est Personne (Il mio nome è Nessuno) de Tonino Valerii
1975 : Un génie, deux associés, une cloche (Un genio, due compari, un pollo) de Damiano Damiani
1977 : Qui a tué le chat ? (Il gatto) de Luigi Comencini
1979 : Un jouet dangereux (Il giocattolo) de Giuliano Montaldo

Voulez-vous en savoir plus ?
– Oui
– Non

On est désolé…

Désolé de voir que certaines vidéos misent en avant sur ce blog, soient « enlevées suites au non respect des droits de ceci cela… »
(surtout les articles concernant M. J. )
C’est pas de notre faute, ils font rien qu’à nous embêter sur internet !
IMGP1072
… « La vie est parfois cruelle » nous disait encore Michel à propos de sa garde-robe pourtant riche en couleur…

Le Clint qu’on aime !!


Torino