The Expendables again !

Publicités

Les Bons Maux…

… de Monsieur Zapostroff

En fait, on est tous des travelos, vous ne saviez pas ?

  Sylvester Stallone

Y a de l’eau dans le gaz…

A Hollywood, la vie est compliquée, difficile, parfois cruelle…

Lire la suite

Hou !! Que cela à l’air mauvais…

De Niro VS Stallone !

Raging Bull contre Rocky !

Ils s’étaient déjà croisé en 1997, dans Copland (photo)


Sylvester Stallone et Robert de Niro vont incarner des boxeurs contraints et forcés par la force des choses, de sortir de leur retraite pour s’affronter une dernière fois, juste une dernière fois,  sur le ring…

STOP !!

Nous ne voulons plus rien savoir…

Cela s’appelle

Grudge Match

et c’est réalisé par

Peter Segal

à qui l’on doit les chefs-d’œuvres suivants,

Y-a-t-il un flic pour sauver Hollywood ? (1994), La famille foldingue (2000) ou encore Max la menace (2008)

Oh merde… Je suis moins z’excité pour le coup…

Folle rumeur…

Sean Connery, Nicolas Cage, Harrison Ford et Clint Eastwood dans Expendables 3 !!

Oh ! Putain !!

Et Jackie Chan ? Et Kurt Russell ?

Le fils de Sylvester Stallone, Sage Moonblood Stallone, 36 ans, a été retrouvé mort vendredi 13 juillet 2012 à son domicile…


Sylvester a un frère jumeau…

Rambo n’a pas encore tout dit !

… Sur le tournage du 4…

Ça y est ! Il l’a dit ! Il n’a plus droit de revenir en arrière, Sylvester Stallone va nous faire un cinquième épisode !!

RAMBO, LAST SEND

Lire la suite

Monsters…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et Originaux…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PPPPPub !!

Quand le talent est au rendez-vous, les méchants n’ont plus qu’à trembler…

Sly et ses copains…


The Expendables…
Le scénario tient sur trois pages, ils z’en font des tonnes mais qu’est-ce que c’est bon…
Stallone est là, chapeau monsieur…
Et donc…
The Expendables… 2
« Mais il va falloir apporter du sang neuf, et aussi avoir Bruce Willis dans le rôle du méchant. Bruce qui vous court après pendant deux heures, ce serait génial ! » dixit Sylvester Stallone…


Faudrait juste étoffer un peu les rôles féminins, si je puis me permettre…

L’une des plus belle croûte de notre idole !! Tout simplement…

Cobra est un film d’action américain réalisé par George Pan Cosmatos, sorti le 23 mai 1986 aux États-Unis.

Le film sera nominé à 6 reprises aux Razzie Awards 1986, dans les catégories :
Pire acteur pour Sylvester Stallone, pire actrice pour Brigitte Nielsen, pire révélation pour Brian Thompson, pire photographie pour Ric Waite, pire scénario pour Sylvester Stallone, pire second rôle pour Brian Thompson, rien que ça…

– Cobra :  » Eh ! Ordure ! T’es un tireur à la con et j’ai horreur des tireurs à la con ! »

Tout est dans le texte…

La Mercedes de Cobretti appartenait véritablement à Sylvester Stallone et on lui a même volé en 1994…

C’est en surfant sur le net que Sylvester découvre que Cinema Vehicle Services allait revendre la Mercury via une vente aux enchères.
Avec son avocat, Marty Singer, ils ont contacté le shérif local, pour que le lot soit retiré de la vente. Ils réclament la voiture et 3 millions de dollars de dommages et intérêts. En prime, la demande écrite envoyé au shérif débute par le slogan du film: “Le crime est une maladie, voici son remède.” On ne nique pas Sylvester comme ça…

Ici, le film en steamingue…


Le film Le Solitaire de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo, sorti un an plus tard, devait également s’intituler Cobra.

Et pour les fous furieux, ici, la version BD publié en Hongrie…


SYLVESTER STALLONE
– Aucun grand cinéaste n’a voulu tourner avec moi. C’est ma malédiction.
Du coup, il a fallu que je bosse plus que les autres.
Que je me plante plus que les autres aussi.

Les Sacrifiés


Ce ne sont ni des mercenaires, ni des agents secrets. Ils choisissent eux-mêmes leurs missions et n’obéissent à aucun gouvernement. Ils ne le font ni pour l’argent, ni pour la gloire, mais parce qu’ils aident les cas désespérés…
Mais, mais c’est L’agence tout risque !!


Kurt Russell, Jackie Chan, Steven Seagal et Chuck Norris ont décliné l’offre de jouer dans le film.
Les cons !!

L’élément de charme du film est incontestablement Charisma Carpenter (Elle jouait dans Buffy contre les vampires…) qui signe ici son premier blockbuster et y a l’autre coincée dans les bras du méchant Eric Roberts mais je ne connais pas son nom. Pardon madame…
Voilà pour les rôle féminins et à elles deux, elles doivent apparaître 15 minutes à tout casser dans le film…
Oh ! C’est pas un film de gonzesses ! Non, mais Oh !

Le site officiel du film…

C'est en cliquant ici que vous accéderez à la plus belle interview de monsieur Stallone…
Bon, je sais , c’est facile de mettre une photo de Charisma Carpenter dans une tenue plus que légère pour illustrer cet article.
Mais, que voulez-vous, c’est bien plus vendeur…

Les Sacrifiés titre du film The Expendables au Québec.
Chez nous, c’est Expendables : Unité Spéciale.

Rambo !

ATTENTION !

Pour des raisons malodorantes, vous ne pourrez pas voir le premier Rambo ici…

Mais, par contre, voici John Rambo :

Cliquez ici pour voir le film !

 

Mais parlons quand même du premier épisode… Rambo : Le dévastateur version Québécoise ou First Blood, version américainoise…

C’est un film d’action américain, on pourrait le classer dans la catégorie drame mais c’est moins vendeur car c’est plus une histoire douloureuse d’un vétéran du Vietnam qui désire se réintégrer dans une société qui le rejette (pour la petite histoire, le personnage devait être joué par Dustin Hoffman qui jugea le scénario trop violent).
Et du coup, y a de l’action parce que Stallone, si tu veux pas qui se réintègre alors que lui, il veut se réintégrer, il t’en fout pleins la gueule !

(avec Brian Dennehy, le méchant shérif qui fait chier Johnny du début jusqu’à la fin du film…)

Ce film est réalisé par Ted Kotcheff et sorti le 22 octobre 1982 aux États-Unis et en France, le 2 mars 1983.
Sylvester est déjà une star (à cause que Rocky…) et il voulait, pour le rôle du colonel Trautman, Kirk Douglas qui, en tant que star lui aussi, exigea que des modifications soient apportées au scénario, Kirk voulait, comme dans le roman de David Morrell, que Rambo meurt à la fin. Mais Sylvester Stallone, la star, avait le dernier mot et refusa de modifier le scénario donc Kirk, il s’est barré et c’est Richard Crenna qui devint, à jamais et pour toujours, le colonel Trautman…

Gros succès, très gros succès !


Et pourtant, il l’ont tourné la fin où le big john y meurt…

Donc, comme le Rambo, il est pas mort et que ça a marché, il y a eu 3 suites…
On passera directement à la dernière qui est la suite logique et géniale de Rambo : le dévastateur, je veux parler de John Rambo
Mais je n’en dirai pas plus…


Voulez-vous en savoir plus ?
– Oui
– Oh oui !
– (Re) oui
– Non

Sous Rocky…

On t’aime Sylvester !!

Nous sommes en 1987 et ce film est le premier et le plus important échec commercial de Stallone, avec seulement 16 millions de dollars de recettes aux États-Unis.
Stallone devient avec Over the Top l’acteur le mieux payé au monde avec 12 millions de dollars.
C’est filmé comme un Rocky mais les adversaires restent assis, le combat est donc super moins dynamique…
Et ce film est une des plus grandes croûtes de l’univers… Donc c’est simplement génial !

Sylvester Enzio Gardenzio Stallone


Sa vie, son œuvre
mais en raccourci
faut pas déconner…

Lire la suite

Bandes annonces !

Une sortie ciné :


Une sortie DVD :

Now War Nowhere !

HISTOIRE
Il fut un temps où les touristes ne se promenaient plus trop au Vietnam mais par contre ils furent momentanément remplacés par de valeureux soldats pleins d’entrains pour en découdre avec la vermine…
Quel bordel !! Donc…
Quoi de mieux que l’illustration avec des images !
Et en plus, elles bougent !
(attention, y’a du culte en dessous…)

Le nouveau Stallone !

John Stallone

On est désolé…

Désolé de voir que certaines vidéos misent en avant sur ce blog, soient « enlevées suites au non respect des droits de ceci cela… »
(surtout les articles concernant M. J. )
C’est pas de notre faute, ils font rien qu’à nous embêter sur internet !
IMGP1072
… « La vie est parfois cruelle » nous disait encore Michel à propos de sa garde-robe pourtant riche en couleur…

David « Kill » Carradine

539w

David Carradine (Marié cinq fois, deux enfants), fils de John Carradine, est né le 8 décembre 1936 à Hollywood (Los Angeles) et puis il est mort dans la nuit du 3 juin 2009 au 4 juin 2009 à Bangkok (Thaïlande) dans sa chambre d’hôtel, pendu à un arbre… Certains crient déjà au meurtre !

Lire la suite

The Rocky Way Of Life !







Nous le voulons tous !!

h-20-1098827-12030218522

Sylvester !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Chanteur ?

Petit rappel… LE Film de l’année 2008: John « Stallone » Rambo…

Ça fera pas plaisir à toute la communauté…

Mais on s’en fout !!

Lire la suite