Les Bons Maux…

… de Monsieur Zlatko Zapostroff

Mocky, il ment sur tout, il est chiant, il est radin, mais c’est un cas à part. Il a donc du talent et c’est un fou! Et j’aime bien les fous.

Gérard Depardieu

Jean-Pierre Mocky vous z’emmerde et c’est ça qu’est bon !!

Jean-Pierre Mocky vient de sortir un livre…

Pas celui-là…

Lire la suite

Les Bons Maux…

… de Monsieur Zapostroff

J’arrive à financer mes films grâce aux universités américaines, qui me les achètent tous, ainsi qu’aux Japonais, qui achètent n’importe quoi d’ailleurs…

Jean-Pierre Mocky

Les Bons Maux…

… de Monsieur Zapostroff

1938 – 2013

Si peu de monde pour son enterrement, c’est dégueulasse. Même si Bernadette était quelqu’un de solitaire et indépendant, le cinéma devait être là. Or, même pas l’équipe de son dernier succès « Paulette » n’est venue. Quand on pense aux foules qu’il y a eu pour l’enterrement de Brialy, sans parler de celui de Raimu. Décidément, il ne faut pas mourir en juillet…

Jean-Pierre Mocky

(A propos de l’enterrement de Bernadette Lafont, c’était le 29 juillet 2013)

Lire la suite –>

Les Bons Maux…

… de Monsieur Zapostroff

Bourvil voulait jouer Sartre ou Shakespeare, il n’en pouvait plus de jouer l’idiot…

Jean-Pierre Mocky

Les Bons Maux…

… de Monsieur Zapostroff

Son dernier film, Le Renard jaune, est sur les écrans. Comme tous les précédents, il est très mauvais. Enervant. N’est-il pas temps de dire votre dernier mot, Jean-Pierre ?

Eric Libiot , Rédacteur en chef Culture à L’Express

 

Les Bons Maux…

… de Monsieur Zapostroff

J’ai de bons films sous le coude : par exemple, il y en a un qui raconte l’histoire d’un type qui naît sans queue, et il boit un produit qui fait grossir les tomates, et après il se retrouve avec un engin énorme, qu’il est obligé de trimballer dans une brouette, il attrape la femme du gendarme, etc. C’est très drôle et pas du tout pornographique. Je l’ai passé dans ma salle, j’ai fait 5000 entrées, mais personne d’autre n’a voulu le sortir…

Jean-Pierre Mocky