Les Bons Maux…

… de Monsieur Zlatko Zapostroff

Le 29 décembre aura lieu la première audience de notre procès. C’est la première fois de ma vie que je vais comparaître devant un tribunal et je risque d’être condamnée à une peine de perpétuité aggravée, juste pour avoir écrit quatre mots ! Je garde l’espoir, si ténu soit cet espoir, que le non-droit qui a prévalu jusqu’à aujourd’hui puisse prendre fin, mais comme tout le monde le sait, c’est un procès de processus politique, un rituel d’immolation de sorcières sur le bûcher… Et pourtant, on ne vit pas sans espoir !

Toutes mes salutations, mon affection et mes remerciements renouvelés à tous ceux et celles qui ont été solidaires et nous ont apporté leur soutien. Si un jour nous réussissons à sortir de ce trou, ce sera GRÂCE À VOUS.

Amitiés

Aslı Erdoğan, 27.12.2016, prison de Bakırköy

Image

Une pensée pour Djemila Benhabib, une femme courageuse…

benhabib-djemila

Le djihad tente d’imposer sa loi aux tribunaux

Québec, le faux paradis des communautarismes religieux

djemilabenhabib.com