Les Bons Maux…

… de Monsieur Zlatko Zapostroff

Le succès de Bernie Sanders avait constitué un signal d’alarme. Clinton a essayé d’en tenir compte, elle a gauchi son discours…

Mais c’était trop tard. Son handicap tenait à sa personne. Elle n’était pas le meilleur messager pour porter ce désir de changement.

Vincent Michelot

Publicités

Laisser un ZanyCommentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s