29 février

1. Aux XIXe et XXe siècles, à l’occasion du 29 février, une coutume de l’Ouest de la France et du Québec autorisait exceptionnellement les femmes célibataires, surnommées «vieilles filles», à demander les garçons en mariage.

2. Le 30 février a existé en URSS en 1930 et en 1931. L’Union soviétique avait alors introduit un calendrier révolutionnaire (abandonné dès 1932) dans lequel chaque mois avait trente jours, les cinq ou six jours en excès étant des jours de congé ne faisant partie d’aucun mois.

3. «Nous refusons de travailler plus sans gagner plus» : tel était le leitmotiv, en 2008, du Mouvement de Libération du 29 février qui estimait que ce jour devait être férié. Les mois de février de 29 jours n’étant pas payés plus que leurs homologues de 28 jours. Finaud.

4. En Écosse, on considère qu’un enfant né le 29 février aura la poisse, un peu comme un vendredi 13, et en Grèce, se marier un 29 février porterait malheur.

Publicités

Laisser un ZanyCommentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s