Faut pas charrier 2, Le retour !

Charlie Hebdo du 09 novembre 2011-n°1012-extraits

(suite des z’extraits, un peu plus bas… C’est pour une question de mise en page, histoire de faire beau…)

Dieu a dit :

il y aura des hommes grands !

Il y aura des hommes petits !

Il y aura des hommes moches !

Il y aura des hommes noirs et il y aura des hommes blancs !

Et tous seront égaux !

Mais ça sera pas facile tous les jours…

Et il a ajouté :

Il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux,

ce sera très dur !

Coluche


(Dessins trouvés sur internuts…)

 Dieu, jadis chassé par la porte, revient par la fenêtre… 

« Des millions de morts, des millions de morts sur tous les continents, pendant des siècles, au nom de Dieu, la bible dans une main, le glaive dans l’autre : l’Inquisition, la torture, la question; les croisades, les massacres, les pillages, les viols, les pendaisons, les exterminations, les bûchers; la traite des noirs, l’humiliation, l’exploitation, le servage, le commerce des hommes, des femmes et des enfants; les génocides , les ethnocides des conquistadores très chrétiens, certes, mais aussi, récemment, du clergé rwandais aux côtés des exterminateurs hutus; le compagnonnage de route avec tous les fascismes du XXième siècle, Mussolini, Pétain, Hitler, Pinochet, Salazar, les colonels de la Grèce, les dictateurs d’Amérique du Sud; etc… Des millions de morts pour l’amour du prochain.

Trois millénaires témoignent, des premiers textes de l’Ancien Testament à aujourd’hui : l’affirmation d’un Dieu unique, violent, jaloux, querelleur, intolérant, belliqueux, a généré plus de haine, de sang, de morts, de brutalité que de paix…

La messe dominicale n’a jamais brillé comme un lieu de réflexion, d’analyse, de culture, de savoir diffusé et échangé, le catéchisme non plus, ni même les autres occasions rituelles et cultuelles des autres religions monothéistes. Mêmes remarques avec les prières au mur des Lamentations ou les cinq occasions quotidiennes des musulmans : on prie, on pratique la réitération des invocations, on exerce sa mémoire, mais pas son intelligence. […] Psalmodier, réciter, répéter n’est pas penser. Prier non plus. Loin de là…

Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l’intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d’un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l’obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l’au-delà, l’ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l’épouse et la mère, l’âme et l’esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré…

(Michel Onfray – Traité d’athéologie / 2005)

Libération accueille Charlie Hebdo

(extraits du libé du jeudi 03 novembre 2011 – dessins Charlie Hebdo)

On me dit que des Juifs se sont glissés dans la salle ?
Vous pouvez rester. N’empêche que. On ne m’ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale, de nombreux juifs ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi.Il est vrai que les Allemands, de leur côté, cachaient mal une certaine antipathie à l’égard des juifs.
Ce n’était pas une raison pour exacerber cette antipathie en arborant une étoile à sa veste pour bien montrer qu’on n’est pas n’importe qui, qu’on est le peuple élu, et pourquoi j’irais pointer au vélodrome d’hiver, et qu’est-ce que c’est que ce wagon sans banquette, et j’irai aux douches si je veux… Quelle suffisance !
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai personnellement aucune animosité particulière contre ces gens-là.Bien au contraire. Je suis fier d’être citoyen de ce beau pays de France où les juifs courent toujours.
Je sais faire la part des choses. Je me méfie des rumeurs malveillantes. Quand on me dit que si les juifs allaient en si grand nombre à Auschwitz, c’est parce que c’était gratuit, je pouffe.

Pierre Desproges

SINE MENSUEL

– Bien que nos rapports soient assez tendus, il va sans dire que toute la rédaction de Siné Mensuel trouve dégueulasse et inadmissible l’incendie des locaux de Charlie Hebdo par des extrémistes dégénérés.

Nous serons toujours du côté de ceux qui conchient toutes les religions.

Siné

L’âne Est Au Four Et Le Boeuf Est Cuit

As tu entendu la radio Marie ?
Jésus est aux Etats-Unis…
Cela n’a rien de rigolo…
C’est même scandaleux Marie
Il passe là-bas pour un hippie !
Mais oui !!

Au lieu de croire à tout ce qu’on dit Joseph
Tu ferais mieux de passer à table
Il n’y a plus rien dans notre étable
L’âne est au four et le boeuf est cuit

Notre fils vit comme un clochard, Marie
A t’on idée de jouer de la guitare
De halls de gare en halls de gare
Il fume, il se drogue et il boit
A Chicago même il se bat
Mais oui !!

Au lieu de croire à tout ce qu’on dit Joseph
Tu ferais mieux de passer à table
Il n’y a plus rien dans notre étable
L’âne est au four et le boeuf est cuit

Il parait même qu’on l’a vu Marie
Avec une fille aux seins nus
Elever son fils jusque là Marie
Pour le voir tourner comme çà
A 33 ans c’est malheureux
On est si bien dans notre banlieue

Au lieu de croire à tout ce qu’on dit Joseph
Tu ferais mieux de passer à table
Il n’y a plus rien dans notre étable
L’âne est au four et le boeuf est cuit

Jacques Dutronc & Fred

LUI : Marrakech, ça nous a déçus.

ELLE : Non, ça nous a pas plu.

LUI : C’est plein d’Arabes.

ELLE : Pourtant, nous, on habite vers Clichy et là, y’en a des Arabes, hein…

LUI : Mais à Marrakech, y’a que ça… que ça

ELLE : Ça nous a pas plu.

LUI : Non… déjà, à l’avion, pour y aller, ça nous avait pas fait bonne impression…

ELLE : Oh ! non.

LUI : C’est pas tant question de l’avion… ça, l’avion, comme on y allait en congrès de l’entreprise, ils avaient plutôt bien fait les choses…

ELLE : Oui, ça, c’était bien…

LUI : Un petit avion, rien que pour nous et les collègues de l’entreprise… Bien… Aucune promiscuité… Bien… Mais c’est quand on a vu arriver l’aviateur.

ELLE : Hooh ! quel malheur… Vous savez pas qu’est-ce qu’ils nous avaient trouvé comme aviateur ?

LUI : Un Arabe… « Eh ! bien je dis à ma moitié, ça commence bien… Ma pauvre Simone, dans quoi qu’on s’est embarqués… » […]

ELLE : Enfin, on a fini par se poser.

LUI : Dieu bénisse, c’est déjà quelque chose… Et alors là, partout, des Arabes, des Arabes, des Arabes… Que ça… Que ça…

ELLE : Ah ! que ça…

LUI : Les porteurs arabes… Bon, ça, c’est normal… Mais… Les douaniers, arabes… Les policiers, arabes… Tous…

ELLE : Même le roi… Ils ont un roi… On l’a vu une fois aux actualités… il présente bien, il s’exprime très correctement, il a l’air de très bonne famille…

LUI (n’en revenant pas) : Eh ben, il paraît que c’est un Arabe… Je vous dis… ils sont chez eux…

Guy Bedos & Sophie Daumier

Charlie Hebdo du 09 novembre 2011-n°1012-suite et fin des extraits


Conclusion

(vu et entendu pour de vrai…)

Un matin, arrivé trop tôt sur mon lieu de travail, je me retrouvai devant la porte clause attendant que le responsable arrive avec la clef du bonheur…
Une maman d’origine maghrébine installe ses z’enfants à l’arrière de sa voiture garée de l’autre côté de la rue, en face de moi, pour les z’emmener à l’école, il est 08h23. Dans l’entre fait, une autre maman d’origine maghrébine aussi, passe à pied et avec, elle aussi, ses z’enfants. Elles z’échangent des bonjours et autres banalités d’usages avant d’en arriver à ce qui a retenu mon attention.

La maman d’origine maghrébine (à pied) dit à l’autre (en voiture) :

– Ah oui, c’est vrai tu as mis tes gosses dans l’école privée…

Je précise pour ceux qui ne connaissent pas le petit bled dans lequel j’habite, que l’école privée, y’en a qu’une et qu’elle est catholique…

La maman d’origine maghrébine (en voiture) rétorque :

– Je ne supportais plus qu’ils soient dans l’école publique, il y a trop de turcs qui foutent le bordel, ils ne respectent rien, ils ne sont pas comme nous !

Ma brave dame, je vous l’demande : où va la France !?!

Voulez-vous revoir Faut pas charrier 1 ?

– Oh oui !

– Heu, non

2 commentaires sur “Faut pas charrier 2, Le retour !

Laisser un ZanyCommentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s